Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle

  • 20 Réponses
  • 2790 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« le: 24 avril 2014 à 02:54:33 »
Salut les anciens, j'ouvre ce fil pour vous proposer à une date encore à déterminer, si j'ai assez de participant(e)s un atelier qui traitera du méta-jeu sous forme d'une petite intervention d'introduction, suivie de débats, de discussions ou de travaux pratiques sur des thèmes touchants au méta-jeux de rôle où on pourrait aborder en un temps limité (style 2 à 3h max) des sujets du genre :
"Atelier écriture - Comment décririez-vous votre personnage préféré? (travail sur le style et la forme)"
"Atelier écriture - Techniques d'écriture d'un scénario et sources d'inspirations"
"Discussion - Trouver une définition la plus concise possible de ce qu'es le jeu de rôle"
"Discussion - Quelles techniques utilisez-vous pour motiver vos joueurs"
"Discussion - Quel type de joueurs/MJ êtes-vous?"
"Discussion - Quel support organiser pour un côté plus immersif dans le rôle"
"Discussion - Parmi les différents typologies de règles, lesquelles préférez-vous en tant que MJ ou que joueur?"
...

Si vous avez d'autres idées, ou des commentaires, ou si vous désirez participer à l'un ou l'autre des ateliers, je vous propose d'intervenir ici, car il me faudra au moins 3 ou 4 participants à chaque session, vu que ça risque de me demander pas mal de préparation... Et même si ça fonctionne, entre chaque session, il me faudra au minimum un mois de préparation...

PS : Vous avez le droit AUSSI de me dire que c'est nul, du moment que vous me dites les raisons de cette opinion...

*

En ligne LeDupontesque

  • Crazy Orc
  • Seigneur / Dame des Ténèbres
  • *
  • 3 988
  • 108
  • Circonflexe
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #1 le: 24 avril 2014 à 10:14:49 »
Je suis très friand de ce genre de réflexion.
Je suis encore plus friand de jouer au jeu de rôle.
Dans un monde où j'aurais le temps de jouer autant que je le souhaite, je te rejoindrais: "volontiers!". Hélas, ce temps je ne l'ai pas et je compte chaque précieux créneau qui me permet de faire une partie.

P.U.N.C.H. Unit

Dés de Sang

Psychic Freaks:

*

Hors ligne GroumpH

  • Administratorc
  • Roi Sorcier / Reine Sorcière
  • *
  • 7 850
  • 222
  • -- Planificatorc --
    • Voir le profil
    • Planning du club
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #2 le: 24 avril 2014 à 10:47:46 »
Je suis très friand de ce genre de réflexion.
Je suis encore plus friand de jouer au jeu de rôle.
Dans un monde où j'aurais le temps de jouer autant que je le souhaite, je te rejoindrais: "volontiers!". Hélas, ce temps je ne l'ai pas et je compte chaque précieux créneau qui me permet de faire une partie.
Tout pareil.


Cela dit cela peut s'organiser le soir après les parties a l'occasion d'un buffet organisé au club (qui se font rares d'ailleurs).

*

Hors ligne Talphan

  • Dresseur / dresseuse de Wargs
  • **
  • 144
  • 2
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #3 le: 24 avril 2014 à 13:04:46 »
Ça a lair intéressant. Perso si ça se fait a une date ou je bosse pas j'en suis ^^

*

Hors ligne Scratchy

  • Administratorc
  • Roi Sorcier / Reine Sorcière
  • *
  • 4 336
  • 120
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #4 le: 24 avril 2014 à 19:47:22 »
Déjà, :+1px: pour l'initiative. Ensuite, je rejoins GroumpH: à faire après un banquet. D'où la question: à quand la prochaine bouffe conviviale au cloube? >:D

Concernant les premières propositions d'ateliers/discussions, j'aime en général les sujets proposés. Je mettrais toutefois un bémol sur celui-ci
Citer
"Discussion - Trouver une définition la plus concise possible de ce qu'es le jeu de rôle"
En effet, on risque très vite de partir en querelles (stériles à mon avis) de clocher entre AdC/Shadowrun/MettreIciVotreJeuFavori c'est du JdR, mais pas les jeux narrativistes (ou l'inverse), mais pas D&D (surtout dans sa version 4 qui peut être sans MJ), encore moins WH3 avec sa profusion de cartes et jetons, etc (ad nauseam). En effet, la plupart des définitions s'accordent pour dire que ne sont pas JdR les jeux que le(s) porteur(s) de définition souhaite(nt) exclure des JdR (que ce soit par une forme d'élitisme ou dans de très rares cas par pragmatisme - cf le GROG qui définit ainsi ce qu'il référence/fiche (sa tâche étant immense) et ce qu'il laisse à d'autres (TricTrac?) le soin de référencer).
Bulletin météo : aujourd'hui il fera orange-cannelle avec quelques noisettes sur la fin d'après-midi.
(via @valnuitains )

*

En ligne nunch

  • Président
  • Administratorc
  • Roi Sorcier / Reine Sorcière
  • *
  • 5 242
  • 153
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #5 le: 24 avril 2014 à 21:03:23 »
Le débat peut également se faire sur le forum...

*

En ligne dao

  • Crazy Orc
  • Grand Prêtre / Grande Prêtresse des Tunnels
  • *
  • 1 816
  • 90
  • Biclassé : armurier-brasseur
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #6 le: 24 avril 2014 à 22:06:46 »
Ca peut être intéressant, mais faut voir sous quelle forme le faire. Un débat ouvert donnera immanquablement un gros bazar.
Il serait sûrement bon de prévoir un ou 2 intervenants exposant leur point de vue ( préalablement mis en forme ) durant 10-20 minutes, suivi d'un débat mené par un orc désigné.
C'est une méthode que j'utilise souvent au boulot, qui permet de ne pas trop se disperser.
On peut également, comme le dit Nunch, commencer ou prolonger le débat sur le forum.

*

En ligne LeDupontesque

  • Crazy Orc
  • Seigneur / Dame des Ténèbres
  • *
  • 3 988
  • 108
  • Circonflexe
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #7 le: 25 avril 2014 à 12:24:58 »
Ca peut être intéressant, mais faut voir sous quelle forme le faire.

Carrément! Très rapidement tu te retrouves à écouter un ou deux bavards qui tiennent le crachoir sinon.

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #8 le: 25 avril 2014 à 17:43:38 »
Déjà, :+1px: pour l'initiative. Ensuite, je rejoins GroumpH: à faire après un banquet. D'où la question: à quand la prochaine bouffe conviviale au cloube? >:D

Concernant les premières propositions d'ateliers/discussions, j'aime en général les sujets proposés. Je mettrais toutefois un bémol sur celui-ci
Citer
"Discussion - Trouver une définition la plus concise possible de ce qu'es le jeu de rôle"
En effet, on risque très vite de partir en querelles (stériles à mon avis) de clocher entre AdC/Shadowrun/MettreIciVotreJeuFavori c'est du JdR, mais pas les jeux narrativistes (ou l'inverse), mais pas D&D (surtout dans sa version 4 qui peut être sans MJ), encore moins WH3 avec sa profusion de cartes et jetons, etc (ad nauseam). En effet, la plupart des définitions s'accordent pour dire que ne sont pas JdR les jeux que le(s) porteur(s) de définition souhaite(nt) exclure des JdR (que ce soit par une forme d'élitisme ou dans de très rares cas par pragmatisme - cf le GROG qui définit ainsi ce qu'il référence/fiche (sa tâche étant immense) et ce qu'il laisse à d'autres (TricTrac?) le soin de référencer).
Merci pour l'XP, à partir de combien de temps je monte de niveau? ^^

Déjà ce ne sera pas la définition d'UN jeu de rôle mais de l'activité qui consiste à faire DU jeu de rôle (et ce sera clairement dit en début de séance). Comment expliquer de manière concise à une personne qui ne connait pas du tout autrement qu'en lui disant "heu... Définir le jeu de rôle c'est compliqué... heu... attends... Alors dans un jeu de rôle tu joues un rôle un peu comme au théâtre mais heu... c'est pas comme au théâtre. Tu ne portes pas de costumes. C'est juste ton imagination qui entre en jeu... Mais heu... Y'a des règles aussi!... Mais heu, plutôt que de te dire ce qu'es le jeu de rôle, vient jouer, tu verras, c'est hyper cool!"...
Je pense qu'une définition mûrement réfléchie permettrait d'expluiquer de manière simple le jeu de rôle et de le dédramatiser auprès des victimes de Mireille Dumas et du professeur Abgral, des membres de sa famille qui sont inquiets qu'un jeu prenne autant de temps dans le planning de leur fiston ou de journalistes qui posent la question...
Donc rien

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #9 le: 25 avril 2014 à 17:47:36 »
Ca peut être intéressant, mais faut voir sous quelle forme le faire.

Carrément! Très rapidement tu te retrouves à écouter un ou deux bavards qui tiennent le crachoir sinon.
Peut-être qu'il y aura AUSSI des règles de prise de parole, et j'espère qu'on sera assez nombreux pour qu'il y ait un scribe qui prenne des notes. Tu sais, question temps de prise de parole, faire participer tout le monde, je pense connaitre un certain nombre de techniques pour animer une discussion sans que ça tourne à l'empoignade où c'est à celui qui hurle le plus fort qui a gagné façon meeting politique...

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #10 le: 25 avril 2014 à 18:00:38 »
Et une dernière chose : j'espère avoir le temps d'écrire pour chaque discussion faite un compte-rendu de la discussion qui donnera eu lieu à un nouveau sujet de forum qui permettra de poursuivre le débat. Mais j'insiste AUSSI sur le fait qu'en gros tout sujet ne devra pas dépasser maximum 3h, et il faudra voir avec les premiers, mais les dernières 20 à 30 minutes (je mettrai en début de séance une alarme pour nous signaler les 5 dernières minutes puis la fin de TOUTE discussion) ne seront consacrées qu'à la synthèse des prises de parole et des idées abordées et sa restitution à tous les participants. Sinon, on partira dans tous les sens, et même je me demande si déjà même des discussions de 2h sur un sujet ne finiront pas par tourner en boucle.

En tous cas on adaptera au fur et à mesure le temps. Au début on partira sur 2h de discussion, peut-être qu'à terme il faudra réduire ou rallonger encore le temps, mais je ne tiens pas à me lancer dans des débats stériles juste pour le plaisir de parler... Déjà car avec le temps l'attention a tendance à faiblir, les nouvelles idées à se tarir, et je me vois mal continuer à argumenter jusqu'à point d'heures...

Et puis le format, une fois lancé et à peu près maitrisé, pourra très bien être repris par d'autres que moi, qui pourront eux aussi le modifier à leur sauce, aborder d'autres sujets que ceux que j'ai en tête, ou alors d'une autre manière...

*

Hors ligne Scratchy

  • Administratorc
  • Roi Sorcier / Reine Sorcière
  • *
  • 4 336
  • 120
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #11 le: 25 avril 2014 à 19:34:45 »
Alaniel, je parlais bien d'une définition DU JdR (et pas d'un jeu). Mais si tu ne l'as pas déjà fait, vas zieuter les fils "Définition JdR/narrativisme/JdR à papa" sur des forums courus comme celui de CasusNO, celui de la FFJdR et mon propos sera peut-être beaucoup plus clair. C'est un über-marronnier (avec malheureusement de la belle maltraitance de coléoptères innocents lorsque les participants sont vraiment de mauvaise foi)
 
En tous cas on adaptera au fur et à mesure le temps. Au début on partira sur 2h de discussion, peut-être qu'à terme il faudra réduire ou rallonger encore le temps, mais je ne tiens pas à me lancer dans des débats stériles juste pour le plaisir de parler... Déjà car avec le temps l'attention a tendance à faiblir, les nouvelles idées à se tarir, et je me vois mal continuer à argumenter jusqu'à point d'heures...
Comme sur une vraie partie de JdR, en fait >:D

*

Hors ligne jules

  • Crazy Orc
  • Seigneur / Dame des Ténèbres
  • *
  • 3 346
  • 35
  • Que la Force soit avec les Orcs!
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #12 le: 26 avril 2014 à 22:47:02 »
Presque tout pareil que Le Dupontesque:
"Dans un monde où j'aurais le temps de jouer autant que je le souhaite [mais qui n existe plus depuis que je suis parent], je te rejoindrais: "volontiers!". Hélas, ce temps je ne l'ai pas et je garde chaque précieux créneau qui me reste pour faire une partie."
Bons débats!
 ;)

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #13 le: 27 avril 2014 à 13:17:45 »
Je sais bien, mais j'avais lancé un sujet sur FB sur ce thème. L'important n'est pas forcément de trouver une définition unique mais de trouver une définition qui convienne à chacun, sachant que toute définition est sujette à discussion car par définition elle délimite ce qu'es du domaine du jeu de rôle et ce qui n'en est pas un.
Mais je pense que la discussion permet d'enrichir ses horizons, et faire face à la critique n'est en soit pas forcément mauvais si on en reste pas uniquement sur la critique mais dans une dynamique de réflexion.

*

En ligne nunch

  • Président
  • Administratorc
  • Roi Sorcier / Reine Sorcière
  • *
  • 5 242
  • 153
    • Voir le profil
Re : Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #14 le: 27 avril 2014 à 17:51:53 »
Je sais bien, mais j'avais lancé un sujet sur FB sur ce thème.
Oulala... FB n'est pas vraiment le lieu adapté pour y faire un débat.

*

Hors ligne Stéphane

  • Crazy Orc
  • Maître / Maîtresse des Âmes
  • *
  • 2 242
  • 37
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #15 le: 27 avril 2014 à 17:58:40 »
FB n'est pas adapté pour grand chose à part flood ;)

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #16 le: 29 avril 2014 à 22:36:48 »
Il y a des groupes sympa pourtant et très actifs, concernant le JdR...

Soit, ça part dans tous les sens, mais n'es-ce pas un trait majoritaire chez les rôlistes?

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #17 le: 09 mai 2014 à 21:32:18 »
Je n'oublie pas ce sujet. Je vous propose de démarrer un sujet simple début juin, et surtout qui vous feras travailler un peu plus travailler votre style et vous fera plus réfléchir et travailler que moi : décrivez votre personnage fétiche en une page maxi.
Je vous propose le planning suivant : (qui sera plus ou moins long, selon le nombre de participant, donc approximatif) :
- rédaction de la description en 20 minutes à 1/2h.
- lecture de chaque description par son auteur pendant 2 à 5 minutes/participant,
- reprise de la description de chacun travail sur les portraits réalisés, amélioration des portraits, pendant 10-15 minutes/participant (travail en commun)
- reprise des descriptions par chacun des auteurs, pendant 10-15 minutes (travail individuel)
- lecture du portrait retravaillé pendant 2 à 5 minutes/participant,
- si tout le monde est content de sa description, on les mettra en ligne ici. Je ferai un sujet à part qui lui est dédié pour que tout le monde puisse donner son avis.
- sinon, je retravaillerai encore un peu les quelques personnes qui ne sont pas encore satisfait de leur portrait jusqu'à ce qu'on arrive à un résultat qui satisfasse tout le monde.
Après on se fait un repas-pizza ou un apéro, selon l'heure (on trouvera bien un camion pizza dans le coin pas trop mauvais?) pour ceux qui veulent continuer un peu. Donc prévoyez des sous! :)

*

Hors ligne Stéphane

  • Crazy Orc
  • Maître / Maîtresse des Âmes
  • *
  • 2 242
  • 37
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #18 le: 09 mai 2014 à 22:04:22 »
La camion place A.courtois fait de très bonne pizza en moyenne 10E.
Ok pour la bouffe, après le débat préfère jouer.

*

Hors ligne Alaniel

  • Crazy Orc
  • Orc Médecine
  • *
  • 498
  • 8
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #19 le: 10 mai 2014 à 09:35:52 »
Je vois ce truc plutôt après une partie qu'avant... Qu'en pensez-vous?

*

Hors ligne Seif

  • Shaman des Cavernes
  • ***
  • 579
  • 33
  • Assassin politique
    • Voir le profil
Re : Réflexion sur le côté littéraire du jeu de rôle
« Réponse #20 le: 10 mai 2014 à 12:26:17 »
Ouais je vois ça plus après.
Le travail c'est bien mais j'en ferai pas un métier.