Welcome to Crazy Orc, l'antre du jeu de rôles à Lyon. Please login or sign up.

16 Avril 2024 à 06:26:02

Login with username, password and session length

avatar_LeDupontesque

L'Héritière

Démarré par LeDupontesque, 19 Janvier 2015 à 19:57:18

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

LeDupontesque

Ici sont tranchés les dilemmes de l'Héritière.



LeDupontesque

Depuis Londres, Magda était nauséeuse. Elle sentait sur sa peau, dans sa bouche, dans son ventre même cette corruption infecte qui souillait tout. Son âme avait été salie, elle savait depuis longtemps que cela arriverait mais ne s'attendait pas à cette sensation.
Partout, dans les cendres de la bombe, elle avait ressenti cette force maléfique qui petit à petit noircissait son cœur et ses pensées. Faraday y voyait de la radioactivité, mais Magda savait que c'était le Mal qui filtrait dans le réel, comme un sachet de thé dans l'eau chaude.
Lorsque l'Ombre s'était incarnée dans les rues de Whitechapel, sa main s'était crispée si fort sur la garde de la Sainte Lame qu'aujourd'hui encore, plus d'une semaine après, la douleur sourdait encore dans ses phalanges. Cette chose était un pur concentré d'horreur, une conscience vouée à détruire, déchiqueter, dépersonnaliser. Pas simplement tuer, non ; La nature tue, et la nature n'est pas mauvaise, la mort n'est pas une abomination. Cette chose en revanche, le démon, il est voué à détruire les âmes, condamner l'esprit à la terreur, et se repaître de notre faiblesse.
Quel soulagement d'avoir anéanti cette abomination, grâce à Dieu. Mais au-delà de cette satisfaction, il restait la marque néfaste apposée à son âme. Depuis, à genou dans son impersonnel pavillon de banlieue, Magda priait. Plus que jamais, elle se sentait perdue en ce monde. Nulle part chez elle, ni ici, ni en Orient. Faye, sa voisine amenée là par la Fondation, avait frappé à sa porte, mais elle n'avait pas répondu. Elle restait, à genou, les poings serrés, et suppliait son seigneur et maître de la purifier.
Elle se souvint alors d'un évènement passé, un souvenir enfoui profondément dans sa mémoire ; elle se revoit dans une simple pièce aux murs de pierre nues, éclairée par une cheminée noircie de suie. C'est une pauvre masure de paysans, dans un pays lointain. Elle est juste une enfant et se sent merveilleusement bien dans cette pièce surchauffée d'où l'on entend les bêlements dans la bergerie proche. Elle se sent bien car sa mère est près d'elle. Magda pensait ne garder aucun souvenir d'elle et pourtant elle reconnaît instantanément ce visage lumineux, ces grands yeux cristallins et cette improbable chevelure blonde dans un village où tous sont bruns. Sa mère la peigne doucement et lui chante une douce prière pour enfant, les paroles sont en turc mais Magda sait qu'il s'agit d'une traduction d'une langue beaucoup plus ancienne :
« Maman, pourquoi nos cheveux sont jaunes ?
- On dit « blonds », tu ne les aimes pas ainsi ?
- si mais parfois, les enfants se moquent de moi au village. Ils disent que c'est du foin. » Sa mère a un petit rire. Magda réalise qu'elle est incapable de se souvenir de son prénom. Ce nom a été effacé par les sœurs.
« C'est notre héritage et il est précieux. Un jour, je ne serai plus là, ni ton père. Les Sept Eglises alors veilleront sur toi et te prépareront.
-    Me prépareront ? Mais pourquoi tu ne seras plus là ?
-    Parce que c'est ainsi, j'ai fait ce que j'avais à faire et mon rôle s'achève car tu grandis.
-    C'est quoi le rôle, maman ?
-    Que le Sang vive ma chérie. Depuis que la lumière est descendu sur les hommes et qu'elle a chassé les bêtes dans les trous obscurs de la terre. Depuis ce jour, le Sang vit et nous le transmettons.
-    Alors moi je ne veux plus grandir ! Et puis le sang, j'aime pas ça ! »
Sa mère riait. Un rire un peu triste. Au-dessus de la cheminée, un objet captait sans cesse le regard de la petite fille. Elle y voyait danser les flammes de l'âtre. Maintenant, Magda se souvient, il s'agissait d'une épée. Peut être celle-là même que l'Ordre lui a transmis. Cette épée là, en tout cas était celle de son père. Elle revoit cet homme rentrer un soir, le visage gris et ses lourds vêtements de laine tâchés de sang. Elle ne peut se souvenir que d'une silhouette, massive, les cheveux clairs, suspendant cette lame au-dessus du foyer. Elle se rappèle de sa mère l'enlaçant, heureuse de le voir revenir, et lui pleurant. De gros sanglots.
Dans ses rêves, elle voit encore cette scène quasi mythique : son père revenant d'une guerre étrange, contre le Mal. Une guerre menée à l'épée. Dans son esprit d'enfant, tout cela n'avait pas trop de sens mais cela lui semblait chevaleresque. Son père affrontant l'ennemi avec sa lame, alors que dehors elle voyait les soldats armés de fusils et de mitraillettes. Aujourd'hui, après Londres, elle comprenait que cette guerre n'avait rien de romantique ou de chevaleresque et c'est pourquoi son père pleurait. Ce soir là, alors qu'elle devait avoir moins de 4 ans, il était revenu d'un combat monstrueux, il avait affronté quelque chose qui avait ébranlé son âme. Tout comme elle, à Whitechapel.




argazoul

Elle fait des recherches sur "Les Sept Églises" ainsi que sur les "Démon" tout ce qu'elle peux trouver dessus. Même si cela a l'air farfelu et elle essayer aussi d'apprendre les langues ancienne. Elle tente de localiser le village de son enfance et si elle y arrive elle consulter les journaux de l'époque (et de la région ou c'est arriver).

LeDupontesque

Elle n'a que peu de souvenirs de son village natal. Elle sait que c'était en Turquie. Un endroit isolé, pas très loin de la mer.
Elle entreprend alors des recherches en bibliothèque et tant qu'à être à Cambridge, autant aller sur le campus d'Harvard qui jouit d'une bibliothèque plutôt prestigieuse.
Tu y passes de longues heures, sans trop savoir par où commencer. Nulle part tu ne trouves trace d'un Ordre des Sept Eglises. Par contre, tu finis par faire le lien avec un autre texte: L'Apocalypse selon Saint Jean, où sont évoquées "sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicé".
Etrangement, ces noms te paraissent familiers, Philadelphie notamment, mais il s'avère qu'ils ne sont plus usités de nos jours. Tes recherches t'apprennent que ces lieux mythiques d'Asie Mineure correspondent aujourd'hui à l'actuelle Turquie. En creusant la question tu découvres un titre assez évocateur dans l'index d'Histoire et Archéologie: "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure - par Theodor Dimitrias - Université d'Athène 1927". Hélas, il apparait que cet ouvrage est manquant depuis 8 ans.



argazoul

Je demande a la fondation, si ils peuvent me trouver un exemplaire: "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure - par Theodor Dimitrias - Université d'Athène 1927"

LeDupontesque

Ok tu fais ta demande à Mlle Riordan, la secrétaire de la Fondation. Celle-ci te fait savoir qu'il faut passer par M. Grupmann qui est en quelque sorte le conservateur du fond documentaire de la Fondation.
Tu t'empresses donc de joindre Gustavio Grupmann, l'universitaire européen volubile. Tu l'as au téléphone un soir et à l'évocation du traité de Théodor Dimitrias, il n'hésite pas une seconde. Le livre lui est manifestement connu; mais hélas il déplore le manque de cet ouvrage dans la collection de la Fondation. Il précise d'ailleurs que la "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure" fait partie des raretés que la Fondation s'emploie à chercher de par le monde.
Comme tu l'interroges sur ce qu'il pourrait connaître de ces travaux, il avoue ne pas avoir pris la peine de le lire dans le détail quand il en a eu l'occasion, il y a bien longtemps. A cette époque lointaine, il ne s'intéressait pas trop au sujet et ne connaissait pas l'Œuvre Dimtrias. Car Théodor Dimitrias, érudit et armateur grec richissime a en son temps crée les bases de ce qui allait devenir la Fondation Westlidden, bien des années plus tard.
Tout ce dont se souvient Grupmann, c'est que le ivre décrivait des rites quasi sectaires pratiqués dans des paroisses reculées de Turquie, d'une théologie très différente de l'église orthodoxe et encore plus du culte catholique.



argazoul

Du coup pendants e voyage en avion je vais demander l'aide du Sort. (ce qui sait des 7 églises et si il connait "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure - par Theodor Dimitrias - Université d'Athène 1927".  s'il le possédè ou si il peu m'aider a en faire acquisition.

Je demande aussi au chiffre quand on rentrera si il peu me trouver des infos avec le mot clé "7 églises" et/ou Theodor Dimitrias (me faire un topo sur cet personne.)


ps: quand je rentre je vais aussi approfondirent mes connaissances sur les langues ancienne.

LeDupontesque

Et bien je leur laisse le soin de te répondre (le Chiffre et le Sort).

Pour ce qui est de l'apprentissage des langues anciennes, je crains que le temps de la campagne soit un peu trop court pour ce genre de chose. Chaque personnage a son domaine de compétence (et c'est plutôt celui du Sort justement).



nunch

Chère Magda, le livre dont vous parlez m'évoque effectivement quelque chose.

Je vais vérifier dans ma bibliothèque personnelle si je le retrouve mais cela risque de prendre du temps car la fondation a très mal géré mon déménagement depuis Prague. Je reçois mes caisses de livre dans le désordre et certaines sont encore manquantes.

Je vous tiendrais au courant si je devais retrouver l'ouvrage "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure - par Theodor Dimitrias - Université d'Athène 1927".

Scratchy

Chère Magda,

Veuillez trouver en pièce jointe le listing résultant de vos requêtes. En y réfléchissant, le nom de Dimitrias me rappelle une chose qui n'est pas mentionnée dans ma base de données: ma première réception au sein de la Fondation Westliggen a eu lieu dans une salle Théodoris Dimitrias. Sinon, je vais prendre quelques minutes pour vérifier s'il est fait mention de Cambridge aux USA ou en UK.

Amitiés,
Le Chiffre.


>Query/Search ?:_ 7 églises
>Result: Data not found

>Query/Search ?:_ 7 eglises
>Result: Data not found

>Query/Search ?:_ 7 churches
>Result: Data not found

>Query/Search ?:_ église
>Result: 1,398,623 entries found
Edifice religieux ayant pour vocation le rassemblement de communautés chrétiennes
Show all other results ?:_ no

>Query/Search ?:_ Sept églises
>Result: Data not found

>Query/Search ?:_ sept églises
>Result: Data not found

>Query/Search ?:_ Theodor Dimitrias
>Result: 1 entry found
Naissance (lieu): 1895 (Grèce)
Décès (lieu): 1944 (Grèce)
Autre lien dans la base: Oeuvre Dimitrias

>Query/Search ?:_ Oeuvre Dimitrias
>Result: 1 entry found
Localisation: Cambridge
Liens: Universités (années 30)
Organisation(s) similaire(s): Fondation Westlidden
Activité/but: Show more?:_ no
Bulletin m

argazoul

Citation
>Query/Search ?:_ Oeuvre Dimitrias
>Result: 1 entry found
Localisation: Cambridge
Liens: Universités (années 30)
Organisation(s) similaire(s): Fondation Westlidden
Activité/but: Show more?:_ no

du coup je ferais un tour a Cambridge.

LeDupontesque

Ca tombe bien, tu y habites .



argazoul

je voulais dire a l'université.

LeDupontesque

Citation de: argazoul le 18 Mai 2015 à 18:28:57
je voulais dire a l'université.

Tu peux me dire ce que tu recherches exactement. C'est un peu confus. En gros tu demandes quoi à qui ?



argazoul

Mon perso essaye d'en apprendre plus sur les créatures démoniaque; ainsi que sur leur pourvoir et surtout comment les contrés.

je me doute quel va seulement récolte un monceau de rumeur mais c'est toujours mieux que rien.

Sinon elle a décider de s'intéresser au travaux des autres (PJ), pour mieux les connaitrez.

elle s'entraine régulièrement pour garder sa forme physique.

LeDupontesque

Citation de: argazoul le 02 Mai 2015 à 18:20:01
Citation
>Query/Search ?:_ Oeuvre Dimitrias
>Result: 1 entry found
Localisation: Cambridge
Liens: Universités (années 30)
Organisation(s) similaire(s): Fondation Westlidden
Activité/but: Show more?:_ no

du coup je ferais un tour a Cambridge.
Citation de: LeDupontesque le 03 Mai 2015 à 00:05:39
Ca tombe bien, tu y habites .
Citation de: argazoul le 18 Mai 2015 à 18:28:57
je voulais dire a l'université.

  Tu passes donc beaucoup de temps dans les diverses bibliothèques universitaires que compte Cambridge. Dans aucune tu ne trouves trace de "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure", pas plus que d'informations sur Théodor Dimitrias.
  Mais à force de persévérance, tu te fais un admirateur ; Julius Baig. Un étudiant un peu trop vieux, particulièrement surpris de voir une étudiante à la fois aussi assidue et aussi jolie (dans son esprit poussiéreux, c'est incompatible). Tu t'emploies dans un premier temps à le repousser de manière plus ou moins abrupte, mais cela semble plutôt renforcer sa dévotion si bien que tu prends le parti de l'utiliser dans tes recherches. Grand bien te fait, car Julius connaît tous les rayonnages des bibliothèques de Cambridge et tutoies tous les bibliothécaires.
  Grâce à lui tu découvres une information précieuse ; Il apparaît que le seul exemplaire à Harvard de  "Perpétuation des premiers cultes chrétiens en Asie Mineure - par Theodor Dimitrias - Université d'Athènes 1927" a été emprunté il y 9 ans, par un étudiant nommé Thimon Valens. Julius ne le connaît pas mais il te promet de se renseigner auprès de l'association des anciens élèves.
  Effectivement, le surlendemain, tu te sacrifies à tes recherches. Pour être plus précis, tu consens à boire un café avec Julius dans un endroit public. Pour l'occasion, il a mis un costume moins vieux que d'habitude et s'est aspergé d'une eau de toilette frelatée.
  Il t'apprend que Valens étudiait l'histoire ici à Cambridge dans les années 40. En 45 ou 46 il serait parti pour l'Europe pour un voyage d'étude, mais n'en serait jamais revenu. Les gens de l'HFS (l'association des anciens élèves de Harvard) pensent qu'il est mort - Probablement une victime de la guerre – cela explique qu'il n'ait jamais rendu les livres empruntés.
  Par contre, il t'apprend aussi qu'il a obtenu des informations sur Dimitrias. Ce vénérable érudit, très très riche, aurait passé quelques années à Cambridge à la fin des années 30, début 40, avant de repartir en Grèce. D'après certains anciens du campus, il aurait été assassiné là-bas, il y a des années, de manière horrible. Mais il n'a pas plus de détails.






argazoul

je recherche dans quel pays d'Europe Thimon Valens et mort. je recherche aussi qui l'accompagner lors de ce voyage et  enfin je  renseigne sur le meurtre de Dimitrias ainsi que l' héritier.

Je met tout en œuvre pour faire c'est recherche et je contact tout personne susceptible de m'aider.(PNJ ou PJ) Quitte a aller en Grèce et dans le pays d'Europe ou Thimon Valens et mort.

LeDupontesque

Tu n'as aucune piste conduisant à Valens. Quant à la mort de Dimitrias, tu as obtenu des réponses lors de la dernière séance.

Il y a peu de temps entre le dernier scénario et celui de vendredi. En attendant, y a t'il des choses que tu voudrais explorer/anticiper/faire ?